Please reload

Posts récents

Artisans Réunis, une solution évidente pour les particuliers, une fédération indispensable pour les professionnels.

Artisans réunis est une plateforme...

Artisans Réunis, une solution évidente pour les particuliers, une fédération indispensable pour les professionnels.

26.09.2018

1/9
Please reload

Lancez-vous en Franchise ou en Licence de marque?

 Vous connaissez sans doutes le concept de la franchise?

 

Petit rappel: La franchise est un accord commercial et juridique par lequel une entreprise appelée « franchiseur » s'engage à fournir à une seconde entreprise, dite « franchisée », une marque, un savoir-faire et une assistance permanente en contrepartie d'une rémunération.

 

Pourquoi se lancer en franchise? et quels en sont les avantages et les inconvénients?

 

Ce concept permet de lancer son entreprise en s'appuyant sur un réseau, une force de communication et une notoriété.

 

Ceci étant dit, les derniers rapports d'experts du commerce et du marketing montrent clairement certaines réticences à se lancer en franchise.

A cet effet, nous avons souhaité savoir pourquoi et quelles seraient les alternatives possibles à lancer son business tout en bénéficiant du même impact.

 

Très synthétiquement, quelles sont les freins?

 

1) L'apport initial dit "droit d'entrée:

Souvent jugé trop onéreux, il représente à lui seul 60% d'hésitation à se lancer en franchise. 

Lancer son activité suppose évidemment d'engager des moyens financiers selon plusieurs postes de dépenses tels que: les démarches, les besoins, le fond de roulement, les investissements (matériels et immatériels), l'éventuel achat d'un fond de commerce, etc...

 

2) La redevance mensuelle:

Là encore, il s'agit d'un poste de dépense conséquent qui engage des moyens financiers relativement important selon plusieurs facteurs (zone de chalandise, supports de communication web, radio, papier etc...)

 

3) Certains franchiseurs peuvent avoir des exigences de travaux d'installation, de mobilier ou d'emplacement. Hormis ces droits d'entrée, une rétribution est presque toujours versée par le franchisé au franchiseur.

Cette rétribution est souvent calculée sur le chiffre d'affaires, et dure tant que l'enseigne ou la marque est exploitée.

 

4) L'indépendance?!? Le sentiment d' indépendance existe moins en franchise qu'en entreprise indépendante.Selon les différents contrats de franchise, le franchiseur peut exiger jusqu'à 100% de commande dans sa marque, ne laissant alors aucune liberté d'approvisionnement au franchisé.

 

Dans ce cas qu'en est-il des avantages?

 

Le franchisé bénéficie généralement de :

  • la notoriété d'une marque connue dès l'ouverture de l'activité

  • d'un savoir-faire reconnu

  • d'une prise en charge des frais d'étude de marché

  • la préparation du dossier financier

  • la formation initiale et continue

  • le suivi d'aide au démarrage de l'activité

  • la livraison et le réapprovisionnement

  • d'une plate-forme de distribution

  • la publicité de lancement

  • la publicité nationale

  • aide à la gestion des stocks

  • l'assistance technique, commerciale, juridique

Outre ces avantages, un entrepreneur qui démarre son activité en franchise a plus de chance de réussite qu'un commerce indépendant, bien qu'il n'existe pas de garantie de réussite dans les contrats de franchise.

Enfin, le franchisé est propriétaire de son fonds de commerce incluant sa clientèle et il peut donc en disposer et le céder librement.

 

 

La Licence de marque VS La Franchise:

 

UNE FORMULE UTILISÉE AU SEIN DES RÉSEAUX

La licence de marque, associée ou non à une formule de commission-affiliation, est de plus en plus utilisée par les réseaux aujourd'hui. Le contrat de licence de marque permet à un entrepreneur d'utiliser une marque connue sur un périmètre d'exclusivité donné en contrepartie d'une rémunération. Moins complet qu'un contrat de franchise, la licence de marque fait l'impasse sur la formation et l'assistance.


Pour pouvoir bénéficier de la notoriété d'une marque, un entrepreneur peut soit choisir la formule de la franchise, soit la formule de la concession, soit encore la formule de la commission-affiliation, ou enfin la formule de la licence de marque. Dans cette dernière formule, le signataire est en quelque sorte locataire de la marque. Il peut l'utiliser sur une zone d'exclusivité donnée (mais l'exclusivité n'est pas obligatoire) en contrepartie de quoi il paie un « loyer » sous forme forfaitaire ou sous forme de redevances proportionnelles au chiffre d'affaires généré. Dans tous les cas, le concédant reste propriétaire de sa marque : il ne la vend pas, il en loue juste le droit d'utilisation !

 

Les avantages de la licence de marque

 

Pour le licencié, la licence de marque a pour principal avantage de pouvoir bénéficier d'une marque reconnue pour se lancer dans un commerce et/ou, une activité de service. Sans droit d'entrée, la licence de marque est souvent moins chère qu'un contrat de franchise. Elle laisse également beaucoup plus de liberté aux licenciés puisqu'ils n'ont pas comme en franchise l'obligation d'un aménagement spécifique du local, l'obligation d'un processus de vente très encadré, l'exclusivité d'enseigne, etc.

Bien évidemment, pour vendre sous licence de marque, le licencié doit veiller à ce que la marque choisie soit effectivement connue et appréciée de sa clientèle. Dans le cas contraire, la marque ne peut jouer le rôle de faire-valoir qu'elle est sensée revêtir à la signature du contrat.


Les inconvénients de la licence de marque

 

Contrairement à la franchise, un contrat de licence de marque n’entraîne aucune obligation de formation et d'assistance de la part du concédant. Dans la très grande majorité des cas, l'utilisation de la marque se fait sans transmission d'un savoir-faire. Le licencié se retrouve donc seul et doit se débrouiller par ses propres moyens pour faire fructifier le capital sympathie supposé de la marque sur son territoire d'exclusivité. Cette formule est donc de fait limitée à certains types de produits bien ciblés qui peuvent s'inscrire en complément d'une activité proche. Le seul contrat de licence de marque est rare dans le commerce classique. L'autorisation d'utilisation des signes distinctifs est souvent englobée dans un contrat cadre de commission-affiliation (le commettant reste propriétaire du stock) ou un contrat de distribution exclusive (le licencié achète des produits pour les revendre).

 

Ce qu'il faut retenir :

  1. Un contrat de licence de marque est un contrat de bail qui permet à un licencié d'utiliser une marque sur ses propres produits ou services sur un périmètre le plus souvent exclusif.

  2. Le contrat de licence de marque peut être partiel ou total, de durée limitée ou illimitée.

  3. La concession de l'utilisation de la marque peut être à titre gratuit ou onéreux (somme forfaitaire ou royalties).

  4. Le licencié est le plus souvent laissé seul pour l'exploitation de la marque sous licence. Aucune obligation de formation, de transmission du savoir-faire, ni d'assistance n'est opposable par le licencié.

  5. Le contrat de licence de marque fait souvent partie intégrante d'un contrat cadre de commission-affiliation ou de distribution exclusive.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Et si la licence de marque Artisans Réunis était une combinaison du meilleur de la franchise et de la licence?

Et bien c'est le cas, car en vous affiliant à la marque Artisans Réunis, vous bénéficiez d'une synthèse de deux formules pré-citées mais sans leurs inconvénients!

 

Soyez pragmatiques, rejoignez-nous et démarquez-vous!

 

ArtisansReunis.fr

 

 

 

Please reload